Billet d'humeur historique du quotidien SOIR INFO, “PARLONS-EN” est animé par les journalistes de sa rédaction, réagissant avec humour et sarcasme sur l’actualité du moment

05
Déc
2018
Ah, mois de Noël, mois de tous les dangers et de toutes les peurs. Ils ont encore annoncé l’apocalypse. Depuis 1999, il ne se passe pas un mois de décembre sans fantasmes ni rumeurs effroyables. Cette fois-ci, l’armée céleste aura un visage pour extirper l’ivraie. Que la volonté de Dieu soit faite sur la terre de Côte d’Ivoire comme au ciel ! ...
M'Bra Konan | 480
02
Nov
2018
Le Toubabou a mis la main dans le plat. Son expertise est, une fois encore, sollicitée. Dans le litige post-électoral. Ceux du vieux parti entendent ainsi imprimer une pression internationale. Sur la Justice ivoirienne, chargée de trancher la palabre. Un tableau loin d'être inédit. Tant il rappelle l'épisode Vergès et Dumas. Qui a fait long feu&nbs...
Serges Yavo | 839
03
Déc
2018
Sont-ils tombés sur la tête ? Ces socialistes pour qui toute occasion est bonne pour se livrer en spectacle. Même le deuil ne parvient pas à tempérer leurs ardeurs belliqueuses. Une attitude qui porte à croire qu'ils sont dotés d'une violence congénitale. Ils ont troublé le sommeil éternel du « gardien du temple ». Alors que ses cama...
Serges Yavo | 525
30
Oct
2018
Le chapeau du chef flotte dans l'air. Un refrain d'un célèbre air qui colle si bien à l'actualité éburnéenne. Pis, dans cette grisaille. Appollon semble avoir perdu toute sa beauté. Ainsi que ses plumes. Glauque temps dans la ville historique. Un signe avant-coureur d'un déluge en 2020....
Diarra Tiémoko | 923
13
Nov
2018
Le refrain fait fureur ces jours-ci: Allons à Gagnoa. Pour le paraphraser, on dirait: allons...à la Cpi. Pour coller à l'actualité du moment: la reprise du procès à La Haye. Allons donc à la Cpi. Pour entendre les "gbê" des avocats de la défense au procureur. On se croirait sur un ring. Où des coups pleuvent sur un adversaire. Poings et pieds liés....
Hervé Kpodion | 2856
24
Oct
2018
La météo politique s'est assombrie. Soudainement. Les amis d'hier se regardent désormais en chiens de faïence. Et les dernières élections ont accentué un peu plus le fossé de la divergence. Pourtant...les beaux refrains de notre hymne national sont là. Pour nous rappeler notre devoir. ''Tes fils, chère Côte d’Ivoire, Fiers artisans de ta grandeur, ...
Guillaume Ahoutou | 683
EN CONTINU
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte